AqmiAl-Qaïda au Maghreb islamique (Aqmi) a revendiqué l’attaque suicide de samedi à Tombouctou, dans le nord du Mali, affirmant y avoir tué 16 soldats, a rapporté lundi le site d’information privé mauritanien Alakhbar.

 

Selon Alakhbar, qui cite un porte-parole non identifié d’Aqmi au Sahara, deux kamikazes à bord “d’un véhicule transportant plus d’une tonne d’explosifs” ont réussi à atteindre le camp de l’armée malienne à Tombouctou samedi et “cette explosion a fait 16 morts parmi les militaires maliens et plusieurs blessés”. Agence

 

 

 

AlloConakry