Le fondateur de WikiLeaks Julian Assange a été arrêté jeudi dans l’ambassade d’Equateur à Londres, où il était réfugié, également au terme “d’une demande d’extradition” des autorités américaines, a annoncé la police britannique dans un communiqué.
Ce motif vient s’ajouter à un autre évoqué par Scotland Yard, à savoir un mandat de juin 2012 délivré par le tribunal londonien de Westminster pour non présentation à la justice. Agence

 

AlloAfricaNews