L’hypothétique troisième mandat, au demeurant totalement anticonstitutionnel et donc illégal, un temps envisagé de façon désinvolte par Monsieur Alpha CONDÉ et ses notabilités gouvernementales, apparaît de plus en plus improbable à obtenir, y compris aux yeux de ses fervents «soutiens».

La mobilisation populaire, ajoutée à la détermination des partis politiques de l’opposition indiquent selon toute vraisemblance, que ce projet de pouvoir à vie ne verra pas le jour pacifiquement. Et que, la tentative de substituer à l’actuelle constitution, une autre plus accommodante pour le président, est porteuse de dangers dont personne ne peut prévoir les effets dévastateurs pour notre pays et pour ses voisins.

De ce fait, le président et ses «amis» envisagent très sérieusement de recourir à ce qu’ils pensent être une solution définitive: l’assassinat pur et simple de monsieur Sidya TOURÉ et Cellou Dalein DIALLO, respectivement président des partis politiques U.F.R. et U.F.D.G. Ce projet en cours de préparation est déjà suffisamment avancé. D’après eux, Sidya TOURÉ doit être impérativement et prioritairement assassiné, puisqu’il serait l’obstacle principal à leur ambition.

Les Généraux Namory TRAORÉ (Chef d’état-major des armées), Ansoumane Bafoé CAMARA (Directeur général de la police) et Oumar Kandé (général de gendarmerie) sont donc chargés de l’organisation et de la logistique nécessaires à l’accomplissement de ce CRIME POLITIQUE en préparation. Ainsi, par leurs soins, des barbouzes d’origine togolaise, burkinabè et tchadienne sont déjà recrutés, acheminés à Conakry, et logés dans trois hôtels ( tous proches des domiciles de MM. Sidya TOURÉ. Être à côté de la résidence de la cible potentielle, permet une observation fine de leurs possibles mouvements quotidiens.

Pour d’éventuels lecteurs qui voudraient vérifier les informations que je livre ici, ils peuvent aller, voir dans les hôtels nommés «hôtel du Golf», ou «petite minière», ou encore « miel ». Des notabilités RPG viennent régulièrement rencontrer les barbouzes qu’ils ont fait loger dans les hôtels dont je viens de citer les noms.

Le but ultime de ces assassinats politiques en cours de préparation, est de créer en Guinée, une situation semblable à celle qui prévalait au RWANDA en 1994. Puisque l’assassinat de l’un ou l’autre «leader» politique, engendrera automatiquement et instantanément, une guerre civile qui ferait mettre sous le tapis pour longtemps, l’essentiel, à savoir le respect absolu de nos TEXTES Fondamentaux qui limitent le nombre de mandats présidentiels à deux, consécutifs ou non.

Voilà! Ainsi, quelques généraux (trois) de l’armée et forces de sécurité guinéennes ont créé un ESCADRON de la mort, au service exclusif d’un homme politique, Alpha CONDÉ contre d’autres citoyens guinéens (Cellou Dalein DIALLO et Sidya TOURÉ).

Tous les PATRIOTES républicains, en uniforme et sans uniforme, sont donc informés de ce que trament certains officiers supérieurs contre d’autres Guinéens. Ils ont choisi contre quelques milliards de francs guinéens, Alpha CONDÉ au détriment de notre pays. Nous devons nous débarrasser d’Alpha CONDÉ et de son escadron de la mort avant qu’il ne finisse de détruire notre pays.

Mamadou Billo SY SAVANÉ
NB: J’assume totalement tout ce qui est rapporté ici. J’attends impatiemment le «démenti» de Monsieur Alpha CONDÉ, ou de son escadron de la mort.

 

La rédaction du site d’information AlloAfricaNews encourage ses visiteurs et toutes les bonnes volontés a contribuer à sa page d’opinion, mais celle-ci se réserve le droit de réfuser tout article d’opinion contenant des propros jugés haineux ou diffamatoires. Les articles d’opinion n’engagent que leurs auteurs. AlloAfricaNews