Le Premier ministre congolais, Clément Mouamba a procédé, mardi à Brazzaville, au lancement officiel des activités du Conseil national du dialogue (CND).
«Le lancement officiel des travaux du Secrétariat permanent du Conseil National du Dialogue a une portée politique indéniable qui marque un tournant dans notre capacité à intégrer progressivement le dialogue comme une exigence de salut patriotique et politique», a indiqué Clément Mouamba lors de cette cérémonie.

Il a salué cette belle innovation congolaise dans la recherche de sa paix et de sa stabilité, affirmant que «nous devons avoir le courage de tirer les leçons de notre passé politique qui a connu de nombreux concertations et dialogues politiques, souvent tenus sous pression d’évènements critiques».

Pour Clément Mouamba, «cette rencontre résulte de la manifestation souveraine du Congo qui a décidé de tourner le dos à l’inertie dans le domaine de la vie politique, économique et sociale».

Prenant la parole, Mbéri Martin, président du CND a déclaré que «l’heure a sonné pour qu’ensemble le peuple congolais s’engage résolument et définitivement dans une voie du dialogue afin que nous soyons unis».

Le lancement des activités du CND a été suivi de l’ouverture d’un séminaire de trois jours qui connait la participation des acteurs politiques, de la société civile, des femmes, des jeunes, des sages et des notabilités traditionnelles. Cette rencontre vise à chercher des stratégies de pérennisation de la paix dans le département du Pool qui a connu près de vingt-six mois de troubles armés entretenus par les Ninjas du Pasteur Ntumi. APA

 

AlloAfricaNews

LEAVE A REPLY

Votre commentaire :
Votre nom :