Le gouvernement chinois va investir en Côte d’Ivoire environ cinq milliards de dollar pour la réalisation d’infrastructures socio-économiques dans “les prochaines années”, annonce le président ivoirien Alassane Ouattara de retour à Abidjan après un séjour de deux semaines dans plusieurs pays dont la Chine.

“Ce sont au total entre trois et cinq milliards de dollar que la Chine va investir au cours des prochaines années”, a déclaré dimanche à son arrivée à Abidjan, Alassane Ouattara faisant le point à la presse de sa visite en Chine.

Dans le cadre de ces projets, Alassane Ouattara a annoncé le lancement officiel vendredi des travaux de construction de l’ autoroute à six voies reliant Abidjan et Grand Bassam (35 km).

“Un peu plus tard, soit lundi, je lancerai les travaux de démarrage du projet d’adduction d’eau à partir de Bonoua, ceci permettra de résoudre les problèmes d’eau à Abidjan”, a-t-il poursuivi.

Le président ivoirien a indiqué avoir discuté avec son homologue chinois, Hu Jintao, de projets “spécifiques” dont le chemin de fer dans l’ouest ivoirien.

Ce chemin de fer qui ira de San Pedro (sud-ouest) jusqu’à Man ( ouest) permettra l’exploitation du minerais de fer.

M. Ouattara indique avoir eu également l’accord de démarrage, ” avant la fin de l’année”, des travaux du barrage hydro-électrique de Soubré (sud-ouest) pour un montant de plus de 300 milliards de franc CFA.

“Egalement, la réhabilitation du chemin de fer Abidjan-Niger passant par Ouagadougou pour permettre l’évacuation du manganèse et pouvoir amener au Niger les équipements lourds pour l’ exploitation de l’uranium”, a-t-il poursuivi soulignant que “ce sont des projets importants” pour la sous région ouest africaine.

Alassane Ouattara a également obtenu en Chine le financement de la construction d’un stade olympique à Anyama dans la banlieue nord d’Abidjan, à la faveur de la célébration du 30ème anniversaire de l’établissement des relations diplomatiques entre Abidjan et Pékin.

Le président ivoirien annonce en outre une mission d’hommes d’ affaires chinois à Abidjan début août pour ouvrir des perspectives d’investissements en Côte d’Ivoire.

En mars 2013, la Chine et la Côte d’Ivoire fêteront le 30ème anniversaire de l’établissement de leurs relations diplomatiques.

“Ce sont des relations de confiance que nous avons développées avec la Chine depuis bientôt 30 ans et nous considérons que cette coopération est très utile pour notre pays”, estime Alassane Ouattara.

Lors de la 5ème Conférence ministérielle du Forum de coopération Chine-Afrique du 19 au 20 juillet à Beijing, le gouvernement chinois a mis à la disposition du continent africain des lignes de crédits de dons de 20 milliards de dollar pour les trois prochaines années et également des possibilités d’ investissement directes pour à peu près 15 milliards de dollar.