Le chef de la diplomatie iranienne est arrivé dimanche à Biarritz, dans le sud de la France, où le président français Emmanuel Macron et ses pairs européens tentaient de convaincre Donald Trump de faire un geste pour sauver l’accord sur le nucléaire iranien.

Mohammad Javad Zarif, qui avait été reçu par M. Macron vendredi à Paris, va rencontrer son homologue français Jean-Yves Le Drian, a confirmé l’Elysée, précisant “qu’à ce stade”, aucun entretien n’était prévu avec les Américains présents au sommet.

M. Zarif va “continuer les discussions à propos des récentes mesures entre les présidents de l’Iran et de la France”, a renchéri le porte-parole du ministère iranien des Affaires étrangères, Abbas Moussavi.

Les Iraniens ont cessé en juillet de respecter certains engagements de l’accord de Vienne encadrant leur programme nucléaire, en réaction à la sortie en mai 2018 des Etats-Unis du texte et à la réintroduction de lourdes sanctions américanes.

Par ailleurs, s’exprimant lors du sommet du G7 en France, le président Burkinabè Roch Marc Christian Kaboré a déclaré que pour assurer la paix au Sahel, les partenaires internationaux doivent investir dans le développement et trouver une solution militaire.

 

AlloAfricaNews