Le Nigéria vise un sixième titre en jouant la phase finale de la Coupe du Monde de la Fifa des moins de 17 ans au Brésil du 26 Octobre au 17 Novembre.

Les Golden Eaglets, qui n’ont pas réussi à défendre leur titre en 2017, se sont qualifiés pour l’événement de cette année après avoir terminé quatrième au championnat d’Afrique en avril.

L’attaquant Sagesse Ubani, qui a terminé deuxième meilleur buteur avec trois buts et Ibraheem Jabaar, héros de deux buts, figurent tous les deux sur la liste de la sélection.
Dix autres joueurs qui ont joué en Tanzanie en avril sont exclus de l’équipe de l’entraîneur Manu Garba.

“Toutes les équipes venues au Brésil sont ici pour le remporter et nous avons la même ambition”, a déclaré Garba, qui a mené son pays vers un quatrième succès en 2013.

“En raison de notre pedigree dans cette compétition, le défi sera plus difficile et mes joueurs savent très bien quoi faire.”

Le Nigeria est l’équipe la plus titrée de l’histoire de l’événement avec cinq victoires (en 1985, 1993, 2007, 2013 et 2015) et trois médailles.

Asisat Oshoala, l’anti-princesse du football

Les Nigerians sont dans le groupe B, aux côtés de la Hongrie, de l’Équateur et de l’Australie, et affronteront la Hongrie lors de leur match d’ouverture le 26 octobre.

Le Cameroun, l’Angola et le Sénégal, vainqueurs de la Coupe des Nations U17, représenteront également l’Afrique au Brésil 2019. AFP

 

AlloAfricaNews