Poursuivi pour crime contre l’humanité et crime de guerre, l’ancien chef du groupe rebelle Rassemblement Congolais pour la Démocratie/National (RCD/N) est arrêté et mis en examen ce lundi en France.

Roger Lumbala est accusé notamment de “complicités de crimes contre l’humanité” perpétrés en 2002, selon l’Agence France Presse qui a obtenu cette information du parquet national antiterroriste français.

En janvier 2003, Roger Lumbala avait déjà fait l’objet d’accusation d’acte de cannibalisme dans des zones de conflit contrôlées par son groupe armé.

 

AlloAfricaNews