Les démocrates accumulent les éléments à charge en vue de destituer Donald Trump grâce à des auditions qui ont notamment révélé les inquiétudes suscitées – au sein même de la Maison-Blanche – par les pressions des proches du président sur l’Ukraine.

Le Congrès fait sa rentrée mardi après deux semaines de vacances, au cours desquelles les élus démocrates de la Chambre des représentants ont multiplié les injonctions pour obtenir des documents et des témoignages.

Leur but: déterminer si Donald Trump a abusé de sa fonction pour forcer Kiev à enquêter sur l’ancien vice-président démocrate Joe Biden, bien placé pour l’affronter lors de la présidentielle de 2020.

«Toutes les flèches continuent de pointer dans la même direction», a déclaré l’élu démocrate Eric Swalwell au lendemain d’une audition fleuve qui a alimenté le dossier contre le président républicain.

Conseillère à la Maison-Blanche sur l’Ukraine et la Russie jusqu’à l’été, Fiona Hill a été entendue pendant 10 heures à huis clos par des commissions du Congrès.•

Le Congrès fait sa rentrée mardi après deux semaines de vacances, au cours desquelles les élus démocrates de la Chambre des représentants ont multiplié les injonctions pour obtenir des documents et des témoignages.. AFP

 

AlloAfricaNews