Deux anciens Premiers ministres, Anicet George Dologuélé et Faustin Archange Touadéra, s’affronteront pour la présidence en Centrafrique après être arrivés en tête du premier tour du scrutin du 30 décembre 2015, a confirmé lundi à Bangui la Cour constitutionnelle de transition.

Anicet George Dologuélé a obtenu 268.952 voix, soit 23,74 % des suffrages exprimés et Faustin Archange Touadéra 215.000 voix, soit 19,05 %, ont indiqué les membres de la Cour au terme d’une séance publique.

Le second tour entre les deux candidats, initialement prévu le 31 janvier, pourrait être reporté d’une semaine.

Par ailleurs, la Cour Cour constitutionnelle de transition a annoncé que le premier tour des élections législatives, organisé en même temps que celui de la présidentielle le 30 décembre 2015, est annulé en raison de « nombreuses irrégularités. »

« Les élections du 30 décembre 2015 sont annulées et seront reprises (…) à cause de nombreuses irrégularités et l’implication des candidats dans ces irrégularités », a déclaré son président Zacharie Ndoumba au cours d’une séance publique. Agence

 

AlloConakry