L’administration Trump a ordonné au département d’État et à l’Agence des États-Unis pour le développement international (USAID) de geler une grande partie de l’argent restant pour l’aide étrangère cette année, rapporte le New York Times. Cette décision qui contourne le Congrès américain signifie que le financement pourrait être réduit tout à fait. AlloAfricaNews