Le sénateur américain John McCain est mort à 81 ans, a annoncé son bureau samedi soir. Il était atteint d’un cancer du cerveau.

“Le sénateur John Sidney McCain III est mort à 16h48 le 25 août 2018. Près du sénateur se trouvaient quand il est décédé son épouse Cindy et leur famille”, a indiqué le bureau du sénateur républicain dans un communiqué.

M. McCain, un héros de guerre, avait été candidat républicain à l’élection présidentielle de 2008 aux États-Unis et était sénateur de l’Arizona. Législateur de haut niveau, John McCain était respecté des deux côtés de l’hémicycle du Congrès à cause de son indépendance d’esprit. Il était ce politicien qui prenait du recul par rapport à sa propre idéologie. Il avait voté contre la législation républicaine qui devait mettre fin à Obamacare, bénéficiant à plus de 20 millions d’Américains qui ont souscrit une couverture-maladie et que Donald Trump a juré de d’éliminer.

Il était considéré comme un héros de la guerre du Vietnam et une figure non-conformiste de la politique américaine.

En plus de trois décennies passées au Congrès, M. McCain s’est bâti une réputation d’homme agissant selon ses convictions, plutôt que de s’en tenir aux lignes de parti.
Cette preuve d’indépendance lui a attiré le respect, mais aussi suscité l’ire de ses collègues républicains.

Plus récemment, il a vertement critiqué l’administration du président Donald Trump, alors même qu’il recevait des traitements médicaux en Arizona.

Fils et petit-fils d’amiraux dans la marine américaine, M. McCain est lui-même ancien pilote de chasse de la marine.

Pendant la guerre du Vietnam, en 1967, son avion a été abattu au-dessus du nord du pays; M. McCain a été gravement blessé et a croupi pendant plus de cinq ans dans un camp de prisonniers.

Il a été élu à la Chambre des représentants en 1982, et au Sénat en 1986. Généralement défenseur des idées conservatrices, il a néanmoins fait pression en faveur d’une réforme des lois sur le financement électoral, en plus de faire pression pour retrouver les Américains portés disparus au Vietnam. Avec AFP

 

AlloAfricaNews