La conférence internationale de haut niveau sur le financement de la force conjointe du G5 Sahel, s’est terminée ce vendredi à Bruxelles (Belgique) avec l’annonce de l’atteinte des 414 millions d’euros (soit 271 milliards de francs CFA) sur les 423 millions d’euros (277 milliards de francs CFA) nécessaires pour l’opérationnalisation de la force.

‘’En réponse aux besoins et aux priorités opérationnelles nécessaires à la pleine opérationnalisation de la Force conjointe, et exprimés par son Commandant, des annonces cumulées de l’ordre de 414 millions d’euros ont été faites dont 176 millions de la part de l’Union européenne et de ses Etats membres, y compris 100 millions d’euros de la Facilité africaine de Paix,’’ indique le communiqué final de la réunion dont APA a obtenu copie.

Dès l’entame de la réunion, l’Union Européenne a annoncé qu’elle doublait sa contribution au financement de la force conjointe du G5 sahel, la portant de 50 a 100 millions d’euros.
L’objectif de cette réunion qui était d’atteindre les 300 millions d’euros est déjà atteint et même dépassé.

Il faut rappeler que le budget initial de la force conjointe du G5 sahel est estimé à 423 millions d’euros, soit 277 milliards de francs CFA.
Avant cette rencontre le financement acquis ou promis s’élevait à 294 millions d’euros, soit plus de 192 milliards de francs CFA.

Au sortir de la conférence internationale de haut niveau, 414 millions d’euros sont annoncés. Ce qui n’est pas loin du budget fonctionnement initial de 423 millions d’euros de la force conjointe du G5 sahel.

Au cours de la rencontre l’Union européenne a formellement mis à la disposition des autorités du G5 Sahel un mécanisme dédié de coordination (“Coordination Hub”) qui accompagnera la montée en puissance du Comité de soutien, d’après le communiqué final.

La force conjointe du G5 qui comptera à terme 5000 hommes a pour but la lutte contre le terrorisme et le trafic en tout genre dans la sous-région sahélienne. APA

AlloAfricaNews