Le gisement pourrait contenir jusqu’à 1,2 milliard de barils de pétrole, avec une récupération pouvant aller jusqu’à 35% selon Springfield.

La découverte de pétrole en eau profonde au large du Ghana, qui sera bientôt annoncée par le groupe africain Springfield, est historique pour le Ghana et le contenu local africain.

Il s’agit non seulement de la première découverte de pétrole en eaux profondes faite par une société pétrolière africaine, mais il pourrait s’agir d’une découverte plus importante que celle de champs de Jubilee qui reste le plus grand gisement de pétrole du pays.

Bien que les chiffres soient encore temporaires et que plusieurs évaluations supplémentaires soient nécessaires, la découverte résulte du forage de deux puits au cours des 40 derniers jours, qui ont tous deux découvert du pétrole. Le gisement pourrait contenir jusqu’à 1,2 milliard de barils de pétrole, avec une récupération pouvant aller jusqu’à 35% selon Springfield. Des quantités importantes de gaz commercialement viables ont également été découvertes. APO

 

AlloAfricaNews