Quatre militants du RPG Arc-en-ciel, parti au pouvoir en Guinée, ont été tués ce dimanche dans une collision entre plusieurs motos à Tamiandou, dans la préfecture de Kissidougou, selon une source médicale sur place citée par Visionguinée.info. Cette source fait également état de 13 blessés dont un cas grave.

Les victimes se rendaient à un meeting de campagne du RPG quand il ya eu collision.

Cet accident est le deuxième du genre en moins d’une semaine dans le camp du parti au pouvoir, après celui de Kouroussa qui avait fait 3 morts.

Ces événements si malheureux interviennent à trois semaines de l’élection présidentielle du pays, marquée par la contestation autour de la candidature du président sortant Alpha Condé.

Selon la constitution de 2010 que la majorité des guinéens soutient, il n’est plus autorisé à briguer un autre mandat.

Dans un communiqué, le Front national pour la défense de la constitution, FNDC, a indiqué qu’il maintenait sa manifestation contre le 3ème mandat le mardi 29 septembre, en dépit de l’interdiction formelle des autorités locales. AlloAfricanews