Le président guinéen, Alpha Condé a dénoncé, samedi, la complicité des gardes forestiers dans le déboisement qui dégrade l’environnement guinéen.

Selon Alpha Condé qui présidait le lancement de la campagne nationale de reboisement, il y a «beaucoup de brebis galeuses» qui contribuent à aider les clandestins à couper le bois. « Aux gardes forestiers, nous devons dire que nous ne sommes pas toujours satisfaits», a-t-il déclaré, rappelant qu’un décret extrêmement rigoureux a été pris pour mettre fin à ce fléau.

«Tout personnel de la garde forestière qui sera pris en train d’aider (à couper le bois), sera non seulement exclu de l’armée, mais sera emprisonné», a prévenu Alpha Condé.
Il veut que les gardes forestiers soient capables «de nous rendre fiers en se mettant à la tâche non seulement en surveillant, mais en participant eux-mêmes au reboisement car, chaque garde forestier doit planter au moins un arbre».

Cette année, le thème de la campagne nationale de reboisement choisi est: «Ensemble, luttons contre le changement climatique au moyen de la restauration des forêts naturelles dégradées».

Selon le ministre de l’Environnement, Oyé Guillavogui 1 660 hectares seront reboisés en Guinée, donnant ainsi l’emploi à 16 000 jeunes. APA

 

AlloAfricaNews