L’ex-dirigeant guinéen Alpha Condé est rentré à Conakry ce vendredi 8 avril après 3 mois de séjour médical aux Émirats Arabes Unis, ont annoncé les autorités militaires au pouvoir en Guinée. Son retour au pays coincide avec l’interpellation de plusieurs barons de son régime déchu dont son dernier Premier ministre Ibrahima Kassory Fofana et le ministre de la défense Mohamed Diané. Ils sont notamment accusés de détournement de fonds publics, blanchiment d’argent, vol et complicité active dans la dilapidation de deniers publics.

L’octogénaire Alpha Condé a été renversé le 5 septembre dernier après avoir modifié la constitution du pays en vue de s’éterniser au pouvoir.

Dans un communiqué publié vendredi, le FNDC, le mouvement à l’origine des manifestations contre le 3ème mandat, «invite les autorités judiciaires à tout mettre œuvre, pour ouvrir sans délai, le procès des crimes de sang afin de donner suite aux nombreuses plaintes et dénonciations faites par les familles des victimes de la lutte contre le troisième mandat». AlloAfricaNews