Le Général Nouhou Thiam, ex-chef d’Etat major des forces armées de Guinée pendant la transition dirigée par le Général Sékouba Konaké, est mort ce dimanche 17 mai 2020 à Conakry, des suites de maladie, a t-on appris auprès de sa famille.

Membre influent du CNDD, la junte militaire qui avait saisi le pouvoir en 2008 en Guinée, il tomba en disgrâce après l’arrivée au pouvoir du président Alpha Condé. Celui-ci l’avait emprisonné pendant plusieurs années, en rapport avec l’attaque qui a visé l’une de ses résidences privées en 2011 dans la banlieu de Conakry.

Ses proches racont que son salaire et nombre de ses biens avaient été saisis et il qu’il a dû subir des tortures physique et psychique tout au long de sa détention dans une prison notoire de Conakry.

Le défunt avait nié toute participation à ce coup de force et sa culpabilité n’avait jamais été établie. AlloAfricaNews