Des manifestations spontanées ont éclaté ce lundi, 7 septembre, dans plusieurs endroits de la capitale guinéenne contre la candidature de M. Alpha Condé à un troisième mandat.

De Boulbinet, centre ville, à Tombolia, en haute banlieu, des jeunes manifestants ont dénoncé l’injustice, la mauvaise gestion du pays et scandé des slogans hostiles au dictateur guinéen.

“Pas de 3ème mandat”. “Amulanma”, en soussou (“il n’aura pas lieu” ), en référence au coup d’état constitutionnel entrepris par le régime pour permettre à Alpha Condé de s’éterniser au pouvoir.

Les manifestants ont juré de poursuivre leur revendication à travers des manifestations de rue jusqu’à la chute du régime. AlloAfricaNews