En Guinée, la campagne pour l’élection présidentielle s’ouvrira le 18 septembre 2020 et s’achèvera le samedi 17 octobre à minuit sur toute l’étendue du territoire national, selon un décret publié ce jeudi.

Parmi les candidats en lice figure le président sortant Alpha Condé qui, en mars dernier, a modifié dans le sang la constitution du pays en vue de se représenter à un troisième mandat contesté. Il sera accompagné à ce scrutin par son challenger traditionnel de l’UFDG Cellou Dalein Diallo.

Selon des observateurs, celui-ci n’a virtuellement aucune chance de gagner, étant donné que l’autocrate Condé a déjà verrouillé le processus en sa faveur. Mais vêtu en “guérillero” lors de l’annonce officielle de sa candidature surprise la semaine dernière, l’ancien premier ministre qui déjà essuyé deux défaites cussantes en 2010 et 2015, a rassuré qu’il a le soutien populaire nécessaire pour créer la surprise. AlloAfricaNews