L’organe chargé d’organiser les élections en Guinée juge “prématurée” et “nulle” la proclamation de victoire de Cellou Dalein Diallo, le principal adversaire du chef l’Etat sortant Alpha Condé, à la présidentielle de dimanche, a affirmé son vice-président à l’AFP.

“Il n’appartient ni à un candidat ni à une personne de s’autoproclamer vainqueur en dehors des instances définies par la loi”, a affirmé Bakary Mansaré, vice-président de la Commission électorale nationale indépendante, la Céni.

Plus tôt dans l’après-midi, Cellou Dalein Diallo, principal adversaire du président sortant Alpha Condé, a revendiqué sa victoire “dès le premier tour”, au risque d’enflammer des esprits déjà chauffés à blanc par des mois de contestation meurtrière et une campagne sous tension.

Selon Bakary Mansaré, la commission électorale devrait publier les résultats provisoires “d’ici à la fin de la semaine”. Agence

AlloAfricaNews