«Surpris, même déçus»

«Nous, on a été surpris, même déçus d’une certaine manière par cette prise de parole. En temps normal monsieur Brou se prononce après la conférence des chefs d’État. Là, il s’est permis de faire un commentaire avant même que les chefs d’État ne puissent se réunir», explique Ousmane Gaoual Diallo, porte-parole du gouvernement militaire au pouvoir depuis le 5 septembre dernier.

«Nous avions reçu comme information que la Cédéao allait dépêcher en Guinée une commission qui allait être à l’écoute des autorités, à l’écoute des partis politiques, à l’écoute de la société civile pour prendre en compte le contexte guinéen», a t-il ajouté. AlloAfricaNews