Le domicile de Kountingui de la Basse Côte a été attaqué ce mardi par les forces de l’ordre  qui ont également utilisé du gaz lacrymogène pour y disperser un rassemblement alors que le Kountigui Sèkhouna était en réunion de concertation avec d’autres sages du pays sur l’attitude à adopter au lendemain de la déclaration du dirigeant guinéen de briguer un troisième mandat.

Le pouvoir dictatorial de Conakry en veut à Elhadj Sèkhouna Soumah, un chef traditionnel téméraire, pour avoir refusé de soutenir son projet de troisième mandat, en dépit de toutes les tentatives destinées à acheter sa conscience.

S’exprimant devant un groupe de sympathisans à Bouramaya Tanènè, au nord est de Conakry, le Kountigui a invité les guinéens à un sursaut national, en se mobilisant pour chasser Alpha Condé dont les dix ans à la tête du pays n’ont apporté que la division, la haine, la misère et la désolation.

“Qu’est-ce qu’Alpha Condé a fait pour la Guinée? Il parle de troisième mandat! C’est une insulte. On ne va pas le laisser faire”, a t-il lancé. AlloAfricaNews