Réunis ce vendredi, 16 août 2019, au siège de la Fédération guinéenne de football, le comité Éthique de la dite fédération a reconnu Amadou Diaby, vice-président de la Féguifoot, coupable de corruption et est interdit de toute activité relative au football sur le plan national pendant sept ans, rapporte Libre Opinion citant un documents official.

Il doit également payer une amende de 25 000 euros.

Quant à Paul Put, ex entraîneur du Syli national, il a été reconnu coupable de corruption et il est interdit à vie de pratiquer toute activité relative au football en Guinée. Et il va s’acquitter d’une amende de 100 000 euros. Le document n’indique pas si ces condamnations prévoient des peines de prison pour les intéressés.

 

AlloAfricaNews