Suivant l’appel du Front national pour la défense de la constitution (FNDC ), des centaines de milliers de guinéens ont manifesté ce lundi dans tout le pays pour demander au président Alpha Condé de renoncer à son projet de troisième mandat.

Selon des sources non confirmées, au moins trois personnes auraient été tuées par les forces de sécurité. Plusieurs autres ont été grièvement blessées, selon un responsable du FNDC à Conakry.

Le mouvement a été largement suivi dans d’autres pays, notamment en Côte d’Ivoire et en France. Alors qu’il observait la manifestation à Abidjan, un responsable du FNDC Thierno Sadou Diallo a été détenu pendant 2heures par la police locale. Il a été libéré seulement après avoir vidé son appareil de toutes les photos prises lors de la manifestation. AlloAfricaNews