Deux groupes de manifestants pour et contre un troisième mandat du président Alpha Condé se sont affrontés ce jeudi, 14 mars, dans la salle des congrès du palais du peuple à Conakry.

Selon une vidéo circulant sur les réseaux sociaux et dont AlloAfricaNews a visionné, le premier groupe serait dirigé par des jeunes acquis au pouvoir. Estimant que M. Condé a “bien travaillé” ces dernières années pour la Guinée, ils souhaiteraient le voir au pouvoir au délà de décembre 2020.

Le second groupe serait constitué de jeunes “patriotes” soucieux de préserver la démocratie par le respect scrupuleux de la constitution guinéenne. Selon eux, le président Alpha Condé “doit dégager à cette date peu importe ce qu’il a fait pour le pays.”

Elu pour la première fois en 2010 et réélu en 2015, le mandat du président Alpha Condé expire en décembre 2020.

Selon la constitution, il n’est pas autorisé à se représenter pour un troisième mandat.

Le président Condé lui même n’a jamais dit ouvertement qu’il modifierait l’article 27 de la loi fondamentale pour s’accrocher au pouvoir. Mais, selon des observateurs, “il ya des manoeuvres en cours dans le pays pour y arriver.” AlloAfricaNews