Le Secrétaire Fénéral du Mouvement de la Démocratie Liberal en Amérique du Nord (MoDeL), a estimé que la tentative en cours de tripatrouiller la constitution guinéenne visait simplement à pérenniser les avantages du clan autour du président Alpha Condé.
Dans une interview accordée à AlloAfricaNews dimanche dernier à New York, M. Abdoulaye Amie Soumah insiste que l’article 154 de la loi fondamentale adoptée par le CNDD et promulguée par le chef d’Etat de la transition le Général Sékouba Konaté en 2010, ne permet pas de modifier l’article 27 qui stipule que “le Président de la République est élu pour un mandat de 5 ans renouvelable une fois”.

M. Soumah s’exprimait en marge de la cérémonie d’installation de l’antenne USA du Front National pour la Défense de la Constitution guinéenne. On l’écoute au micro de Ben Bangoura.

 

AlloAfricaNews