Dr. Sékou Kouréissy CONDE, ancien Médiateur de la République de Guinée pendant la période de transition

L’ancien Médiateur de la République de Guinée, Dr. Koureissy Condé, tire la sonnette d’alarme sur la situation socio-politique du pays, lors d’une interview accordée au Lynx FM.

“En Guinée nous vivons dans une véritable guerre civile de la parole où chacun prête à l’autre tout ce qu’il ressent de mauvais”.

Selon lui, “l’Etat doit prendre sa responsabilité vis-à-vis des cas de morts lors des manifestations. 94 victimes depuis huit (8) ans cela fait une moyenne d’un mort par mois sur le même axe. Cette situation est alarmante sachant qu’on risque de tomber dans une guerilla urbaine motivée par la vengeance…Tout est question de droit, de justice; tant que le peuple a un sentiment de partialité de la part de la justice, d’un deux poids, deux mésures, il n’y aura pas de cohésion sociale et cela est une menace contre la paix et la quiétude nationale…”, a prévenu l’ancien ministre de la Sécurité du général Lansana Conté

Dr. Condé, criminologue formé en Europe et aux Etats-Unis -devenu avocat des droits de l’homme ces dernières années-, s’exprimait au lendemain des élections locales qui ont eu lieu le 4 février dernier en Guinée. Ces élections ont été émaillées de violences entre les partisans de l’opposition dirigée par l’UFDG et les forces de l’ordre. Il s’agissait des premières consultations populaires du genre dans le pays depuis plus de dix ans et dont les résultats sont contestés. AlloAfricaNews