Un séisme de magnitude 7 a frappé Haïti samedi matin, ont déclaré des sismologues, secouant ce pays des Caraïbes appauvri qui se remet toujours d’un séisme désastreux il y a plus de 11 ans. Le dernier bilan fait état d’au moins 300 morts.

Le United States Geological Survey a déclaré que le séisme avait frappé à cinq milles de la ville de Petit Trou de Nippes dans la partie ouest du pays, à environ 80 milles à l’ouest de Port-au-Prince. Les sismologues ont dit qu’il avait une profondeur de sept milles. Cela a été ressenti jusqu’à la Jamaïque, à 200 miles de là.

Le séisme aurait difficilement pu survenir à un pire moment pour la nation de 11 millions d’habitants, qui est en proie à une crise politique depuis l’assassinat du président Jovenel Moïse le 7 juillet.

L’USGS a déclaré qu’il s’agissait d’un séisme de magnitude 7.

Aucun décès n’a été signalé dans l’immédiat, mais des photos et des vidéos publiées sur les réseaux sociaux ont montré des structures effondrées à la suite du séisme.

Haïti a été le théâtre d’un séisme dévastateur en 2010. Ce séisme de magnitude 7 a tué plus de 220 000 personnes et rasé une grande partie de la capitale, Port-au-Prince.

Le US Tsunami Warning Center a signalé qu’il y avait une menace de tsunami à cause du tremblement de terre, affirmant que «des vagues de tsunami sont prévues pour certaines côtes» New York Times

 

AlloAfricaNews.