L’administrateur Vinay Chand a déclaré que plusieurs personnes s’étaient évanouies sur la route et avaient été transportées d’urgence à l’hôpital de Vishakhapatnam, une ville de l’État d’Andhra Pradesh.

Au moins 1 000 personnes sont hospitalisées jeudi matin dans une ville du sud-est de l’Inde après une fuite de gaz dans une usine chimique, ont annoncé les autorités locales.

«Au moins 1 000 personnes de zones situées autour de la fuite de gaz ont été amenées dans différents hôpitaux publics ou privés de Visakhapatnam», a déclaré à l’AFP le Dr B K Naik, coordinateur des hôpitaux du district, en indiquant que le bilan humain pourrait être beaucoup plus lourd.

«Il est toujours tôt le matin et il y a des gens dormant dans leur maison et qui sont inconscients. Les autorités fouillent (les maisons) aussi. Nous travaillons à amener les gens à l’hôpital», a-t-il ajouté. AFP

 

AlloAfricaNews