Le reptile, qui pèse 700 kilos, nommé Merry, vivait en captivité dans une culture de perles située dans l’île indonésienne de Sulawesi.

Selon les médias locaux, Deasy Tuwo était partie lui donner à manger lorsque le reptile a arraché son bras et une partie de son abdomen.
Son corps mutilé, partiellement dévoré par le crocodile, a été retrouvé par ses collègues de la ferme, le lendemain matin.

Le reptile, qui était captivé sans permis, sera transféré dans une zone naturelle protégée, selon les autorités locales, qui sont à la recherche du propriétaire de la ferme perlière.
Des employés de l’agence chargée de la protection de la nature à Sulawesi avaient tenté de visiter l’enclos et de délocaliser le reptile, mais ils n’ont pas eu accès.

Les autorités locales affirment qu’une partie du corps de la victime se trouve peut-être encore dans le ventre du crocodile mesurant 4,4 mètres de long.

La police tente de retrouver le propriétaire de la ferme perlière, un ressortissant japonais.

Le crocodile a été endormi pour être sorti de son enclos lors d’une opération qui a duré trois heures et a mobilisé plusieurs dizaines de personnes dont des responsables de la protection de l’environnement, selon Hendrik Rundengan, un employé de l’agence locale de protection de l’environnement.

Le propriétaire japonais de la ferme perlière, logiquement propriétaire aussi de l’alligator, est toujours recherché.

L’archipel indonésien abrite toutes sortes d’animaux exotiques, dont plusieurs espèces de crocodiles qui s’en prennent régulièrement aux humains. En avril 2016, un touriste russe avait été tué par un crocodile dans les îles Raja Ampat, un site fréquenté par les amateurs de plongée. AFP

 

AlloAfricaNews