Le procureur général israélien a annoncé jeudi en pleine campagne électorale son intention d’inculper Benjamin Netanyahu pour corruption présumée dans l’un des dossiers qui visent le Premier ministre, ont rapporté les médias.

Bien qu’anticipée depuis plusieurs semaines, la décision d’Avichaï Mandelblit, 40 jours avant les législatives anticipées du 9 avril, est susceptible, si elle est confirmée, de changer la donne électorale et menace le long règne de “Bibi” qui, à 69 ans et après bientôt 13 ans de pouvoir, brigue un cinquième mandat. Agence

 

AlloAfricaNews