Un avion de ligne brisé en deux et une maison éventrée : un vol avec une centaine de personnes à bord s’est écrasé peu après son décollage vendredi d’Almaty au Kazakhstan, faisant 12 morts.

L’appareil, un Fokker-100 de la compagnie locale à bas coût Bek Air, est tombé une quinzaine de minutes après son décollage à 07H05 (01H05 GMT) de l’aéroport d’Almaty, poumon économique du Kazakhstan, à destination de la capitale, Nur-Sultan, plus au nord.

Les autorités de ce pays d’Asie centrale avaient d’abord donné un bilan de 15 morts, ensuite revu à la baisse à 12, selon une liste publiée par le Comité des situations d’urgence et confirmé par la municipalité.

Huit personnes, dont le pilote de l’avion Marat Mouratbaïev, sont mortes sur les lieux de l’accident, deux lors de soins après leur transfert à l’aéroport d’Almaty, et deux sont décédées à l’hôpital.

Parmi les victimes figure un général du ministère de l’Intérieur, Roustem Kaïdarov, 79 ans. Selon l’agence de presse Informburo.kz, sa journaliste Dana Krouglova est morte dans l’accident, elle allait “célébrer le Nouvel an avec ses parents à Nur-Sultan”.
L’avion s’est écrasé dans une zone habitée, détruisant une maison, mais les autorités n’ont fait état d’aucune victime au sol.

Il y avait entre 98 et 100 personnes à bord, dont cinq membres d’équipage, le Comité des situations d’urgence et le vice-Premier ministre, Roman Skliar, donnant des chiffres différents.

Selon le ministère de la Santé, 53 personnes sont hospitalisées, dont neuf enfants. Dix adultes se trouvent dans un état “extrêmement grave”.

– L’avion a heurté la piste –

Selon l’aéroport d’Almaty, l’appareil a “heurté la piste deux fois avec sa queue avant de décoller, après quoi il s’est incliné vers la droite, à un moment où le train d’atterrissage était rentré”. AFP

 

AlloAfricaNews