Mme Winnie Byanyima, directrice d’OXFAM International, explique ce que les institutions financières internationales, telle que la Banque mondiale, peuvent faire pour lutter contre la corruption et améliorer la vie des citoyens ordinaires dans les pays démunis.

Elle s’exprime en angrais au micro de Ben Bangoura, après avoir participé jeudi 6 septembre, à une table ronde sur les mécanismes de réduction de la pauvreté. Et ce, en marge des travaux de l’Assemblée annuelle du FMI et de la BM à Washington. AlloConakry