La Chine imposera des droits de douane supplémentaires sur des importations américaines d’une valeur d’environ 75 milliards de dollars, en réponse aux hausses des droits de douane récemment annoncées par les Etats-Unis sur les produits chinois, a annoncé vendredi la Commission des droits de douane du Conseil des Affaires d’Etat.

Sur la base des lois et après approbation par le Conseil des Affaires d’Etat, un total de 5.078 produits américains seront soumis à des droits de douane supplémentaires de 10% ou 5%. L’augmentation des droits de douane sera appliquée en deux temps, à savoir le 1er septembre à 12h01 et le 15 décembre à 12h01 (heure de Beijing), a indiqué la commission dans un communiqué.

Le gouvernement américain a annoncé le 15 août qu’il imposerait des droits de douane supplémentaires de 10% sur des produits chinois d’une valeur totale d’environ 300 milliards de dollars à partir du 1er septembre et du 15 décembre.

La décision américaine a provoqué une nouvelle escalade des frictions commerciales bilatérales, portant gravement atteinte aux intérêts de la Chine, des Etats-Unis et d’autres pays et menaçant gravement le système commercial multilatéral et les principes du libre-échange, selon le communiqué.

La commission poursuivra le travail d’exemption de droits de douane supplémentaires pour certains produits.

L’imposition par la Chine de droits de douane supplémentaires est une réponse forcée à l’unilatéralisme et au protectionnisme commercial des Etats-Unis.

La Chine réitère une nouvelle fois que la coopération est l’unique choix correct pour la Chine et les Etats-Unis et que seule une situation gagnant-gagnant conduira à un avenir meilleur.

“Nous espérons que la Chine et les Etats-Unis résoudront les différends d’une manière acceptable pour les deux parties, sur la base du respect mutuel, de l’égalité, de la bonne foi et de la cohérence entre les paroles et les actes”, note le communiqué.

Les deux parties doivent activement bâtir un nouvel ordre économique et commercial sino-américain équilibré, inclusif et gagnant-gagnant, sauvegarder, réformer et améliorer conjointement le système commercial multilatéral et promouvoir une coopération gagnant-gagnant avec les autres pays du monde, ajoute le communiqué. Xinhua

 

AlloAfricaNews