Le président de la Confédération africaine de football (Caf), Ahmad, est suspendu cinq ans par la Fifa pour avoir enfreint divers codes d’éthique.

Le vice-président de la Fifa, âgé de 60 ans, est reconnu coupable d’avoir enfreint des codes relatifs au devoir de loyauté, à l’offre et à l’acceptation de cadeaux, à l’abus de pouvoir ainsi qu’au détournement de fonds.

“L’enquête sur la conduite de M. Ahmad … de 2017 à 2019 a porté sur diverses questions de gouvernance liées au Caf, y compris l’organisation et le financement d’un pèlerinage de la Oumra à la Mecque, sa participation à la gestion de la Caf avec la société d’équipements sportifs Tactical Steel et d’autres activités”, peut-on lire dans une déclaration de la Fifa.

M. Ahmad, dont l’interdiction imminente a été annoncée par BBC Sport Africa le mois dernier, est également condamné à une amende de 200 000 dollars. Il a déjà nié avoir commis des méfaits. Le mois dernier, le Malgache annonçait son intention de briguer un second mandat lors des élections de la Caf en mars prochain.

Cette intention est maintenant remise en question car il devrait passer un test d’éligibilité pour reprendre sa place au sein du Conseil de la Fifa. Agence

 

AlloAfricaNews