Le président russe, Vladimir Poutine (photo), a réitéré, mardi 1er novembre, lors d’un entretien téléphonique avec son homologue turc, Recep Tayyip Erdogan, la prédisposition de Moscou à fournir gratuitement d’importants volumes de céréales et d’engrais à l’Afrique, selon un communiqué du Kremlin.

«La volonté de la Russie de fournir gratuitement d’importants volumes de céréales et d’engrais à l’Afrique a été confirmée», a indiqué le communiqué.

M. Poutine confirme ainsi les déclarations du ministre russe de l’Agriculture, Dmitri Patrouchev, qui avait annoncé, samedi 29 octobre, que son pays était « prêt à envoyer gratuitement jusqu’à 500 000 tonnes de céréales aux pays les plus pauvres au cours des quatre prochains mois, ainsi qu’à remplacer complètement le blé ukrainien sur le marché mondial à des prix abordables».

Ces déclarations interviennent après la suspension par la Russie de sa participation à l’accord sur les exportations de céréales ukrainiennes après une attaque de drones sur ses navires en Crimée annexée. Moscou a accusé l’Ukraine d’avoir mené cette attaque avec le soutien d’experts britanniques, en utilisant le corridor humanitaire créé pour les exportations des céréales. Mais Kiev a dénoncé un «faux prétexte» pour la suspension de l’accord céréalier, tandis que Londres a démenti toute participation à cette attaque. Agence

 

AlloAfricaNews