C’est officiel, M. Kerfalla Yansané est devenu le 21ème ambassadeur de la République de Guinée aux Etats-Unis. Il a présenté ses lettres de créance au chef de l’exécutif américain Donald Trump ce mercredi 24 janvier en fin de matinée, lors d’une cérémonie qui incluait les ambassadeurs de six autres pays.

L’ambassadeur Yansané a rencontré le président Trump en audience privée pendant quelques minutes au cours de laquelle il a réaffirmé la volonté du président Alpha Condé à raffermir les relations d’amitié et de coopération entre les Etats-Unis et la Guinée.

Pour sa part, M. Trump a félicité le chef de l’Etat guinéen pour son leadership exemplaire à la tête de l’Union africaine et n’a pas exclu une visite en Guinée lors d’une éventuelle tournée en Afrique.

Le nouvel ambassadeur de Guinée est un homme d’expérience familier du monde des finances internationales. Il a été, notamment, gouverneur de la Banque centrale pendant plusieurs années, sous la deuxième république et à trois reprises ministre dont deux fois aux Finances. D’abord dans le gouvernement de transition du Premier ministre Jean Marie Doré, puis reconduit par le président Alpha Condé après l’élection présidentielle de 2010.

Son passage à ce poste a été marqué par des réformes macro-économiques et des négociations intenses avec les institutions de Bretton Woods, à l’issue desquelles le pays a pu, pour la première fois, mener à terme le programme avec le Fonds monétaire international, bénéficiant ainsi de l’Allégement de la dette au titre de l’initiative en faveur des pays pauvres très endettés (PPTE).

Ses efforts dans ce cadre lui ont permis d’être désigné meilleur ministre de l’Economie et des Finances d’Afrique en 2012, par le magazine African Banker.

A la faveur du remaniement ministériel de 2013, M. Yansané s’est vu confier un poste clef de l’économie du pays, celui des Mines et de la Géologie. A ce poste, l’ambassadeur Yansané a réussi à mettre en place un code minier plus attractif pour les investissements étrangers, en tenant compte des intérêts vitaux de son pays

C’est alors Ministre Conseiller à la Présidence de la République qu’il a été appelé à d’autres fonctions le 24 novembre dernier, celles de représenter la Guinée en qualité d’ambassadeur auprès du gouvernement américain à Washington.

Sa nomination intervient au moment où les relations entre la Guinée et les Etats-Unis sont quelques peu assombries à cause des restrictions d’une catégorie de visa imposées au pays pour n’avoir pas été coopératif dans l’expulsion de ses ressortissants jugés indésirables aux Etats-Unis.

Lors de sa première prise de contact avec le Personnel de l’ambassade lundi 22 janvier, a mis l’occasion à profit pour évoquer certaines priorités de sa mission.

Il a notamment parlé du renforcement des relations avec les institutions du gouvernement américain dont le Congrès, mais aussi les multilatérales, à savoir la Banque mondiale et le Fonds monétaire international.

Ambassadeur Yansané et Madame, le 24 janvier 2018, à Washington. Alloafricanews

Egalement à l’agenda de M. Yansané, la loi sur la croissance et les opportunités économiques en Afrique (AGOA) ainsi que le Millennium Challenge Corporation (MCC) qui, a t-il souligné, “sont des structures importantes” pour son gouvernement. De même l’épineuse question de l’immigration. Sur ce point précis, l’ambassadeur désigné a indiqué qu’il restera attentif à la situation de sa communauté.

La Guinée a été le premier pays d’Afrique Francophone au sud du Sahara à établir les relations diplomatiques avec les Etats-Unis, au lendemain de son accession à l’indépendance de la France le 2 octobre 1958.

Septuagénaire diplomé de Sciences PO. de Paris, l’ambassadeur Yansané est marié et est père de deux enfants. Il devient le 21ème ambassadeur de la Guinée aux Etats-Unis. Il succède à l’ambassadeur Mamady Condé qui a quitté le territoire américain le 18 janvier dernier au terme de trois ans de mission. Alsény Ben Bangoura

 

Alloafricanews