L’Amérique du Sud toujours plus durement frappée par le coronavirus. Le Brésil, notamment, est submergé par le nombre de cas. Le pays est désormais deuxième au niveau mondial derrière les États-Unis. Plus de 20 000 nouveaux cas ont été répertoriés au cours des dernières 24h. Depuis 4 jours, au moins mille personnes décèdent quotidiennement.

Le président d’extrême-droite, Jair Bolsonaro, est particulièrement critiqué pour sa gestion de la crise sanitaire. qui aura déjà épuisée deux ministres de la santé. Lui, continue d’appeler les Brésiliens à retourner au travail pour relancer l’économie.

L’OMS, l’Organisation Mondiale de la Santé, présente l’Amérique du Sud comme le nouvel épicentre de l’épidémie et s’inquiète de l’accélération de la propagation. Au Brésil mais aussi au Pérou ou en Argentine. L’organisation rappelle que les chiffres sont sans doute très sous-évalués.

Au Mexique, le décompte des décès est sujet à controverse. Certains experts estiment que le nombre réels de mexicains victimes du coronavirus pourrait être deux fois supérieur aux 7 000 décès officiels.

Près de 340 000 personnes sont décédées dans le monde du nouveau coronavirus sur plus 5 250 000 cas du nouveau coronavirus, selon un comptage réalisé par l’Agence France presse à partir de sources officielles ce samedi 23 mai. Agence

 

AlloAfricaNews