mollah-omarLe chef des talibans, le mollah Omar, est mort il y a plus de deux ans, a annoncé mercredi le porte-parole des services de renseignement afghan Haseeb Sediqi.

 

“Le mollah Omar est mort. Il est mort dans un hôpital de Karachi (sud du Pakistan) en avril 2013 (…) dans des circonstances mystérieuses”, a dit ce porte-parole, à la suite de rumeurs persistantes faisant état du décès du chef suprême des talibans, qui n’a pas été vu en public depuis 2001.

 

Les talibans ne confirment pas cette information que Washington juge crédible.

 

Officiellement à la tête des talibans depuis 1996, le mollah Omar a été président de l’Afghanistan de 1996 à 2001, après l’arrivée au pouvoir du mouvement dans le pays.

 

Durant cette période, il a offert l’asile à Oussama Ben Laden, le chef d’Al-Qaida. Talibans et combattants d’Al-Qaida étaient depuis alliés.

 

L’agenda politique des Talibans était celui de l’obscurantisme et prévoyait notamment l’application stricte de la charia, la loi coranique.

 

Le principal objectif était la soumission totale des femmes. Sous leur règne, celles-ci se déplaceaient les visages entièrement voilés et n’avaient plus le droit de travailler ou avoir accès à l’éducation.

 

Les Talibans ont été chassés du pouvoir par l’armée américaine en 2001. Avec Agence

 

AlloConakry