Ce mercredi du 15 août a été déclaré férié, chômé et payé en Guinée à l’occasion de la célébration de la nuit du destin ou “Leïlett el Kader”.

Les fidèles musulmans de Guinée tout comme leurs coréligionnaires du monde se sont retrouvés dans les mosquées durant la nuit du mardi au mercredi pour dire des prières et faire des invocations.C’est fut aussi l’occasion pour eux de s’adonner à des festins, histoire de reprendre des forces pour mener à son terme le jeûne qui s’achève dans trois jours.

Ici à Washington, c’est le Mirage Hall à Langley Park qui a servi de cadre de prière pour les fidèles musulmans de la communauté guinéenne où des prières ont été dites pour la paix et la prospérité de la Guinée et de ses voisins dont le Mali en proie à une rebellion visant à diviser le pays.

Les prières ont été dirigées par les principaux imams de la communauté dont notamment Elhadj Fadiga, Elhadj Diaouné et Elhadj Fofana qui, dans leurs sermons respectifs, ont préché l’entente, l’unité et la concorde parmi les guinéens aux Etats-Unis. AlloConakry