Dilma-rousseff-Le président du Sénat brésilien Renan Calheiros a ordonné lundi la poursuite du processus de destitution de la présidente Dilma Rousseff, ignorant la décision “intempestive” du président par intérim du Congrès des députés.

 

Ce président par intérim, Waldir Maranhao, avait provoqué dans la matinée un retentissant coup de théâtre en annulant le vote de l’assemblée plénière des députés qui avait approuvé le 17 avril la procédure de destitution de Mme Rousseff et son renvoi au Sénat.

 

Elle est accusée de maquillage des comptes publics, synonyme de mise à l’écart du pouvoir pour six mois en attendant un jugement final. Agence

 

AlloConakry