La soixante-septième session ordinaire de l’Assemblée générale des Nations-unies s’ouvre à New York en présence des représentants  de 193 États Membres de l’Organisation.

 

La crise politique en Syrie, le programme nucléaire d’Iran  et le «Mécanisme international appelé à exercer les fonctions résiduelles des tribunaux pénaux internationaux» figurent en bonne place à l’ordre du jour.

 

La session devrait également se pencher sur «Femmes, désarmement, non-prolifération et maîtrise des armements» et «Prise en compte des besoins socioéconomiques des personnes, des familles et des sociétés touches  par les troubles du spectre autistique et les autres troubles du développement».

 

Le chef de l’Etat guinéen le Pr Alpha Condé, absent du forum, est représenté par le ministre secrétaire génréral à la présidence  M. François Louncény Fall. (Photo)

 

Celui-ci est accompagné du ministre des Affaires étrangères  Dr. Gnankoye Lamah ainsi que de plusieurs  hauts responsables du gouvernement guinéen dont l’ambassadeur de Guinée aux Etats-Unis M. Blaise Cherif.

 

En sa qualité d’envoyé spécial du président guiinéen,  M. Fall a été reçu lundi par le Secrétaire général de l’Onu M. Ban-Ki-Moon.

 

Pour sa part, le chef de la diplomatie guinéenne Dr. Gnankoye Lamah a eu, dans l’après midi, des entretiens avec  le ministre qatari des Affaires étrangères, cheikh Hamad Ben Jassem al-Thani,  sur la coopération entre la Guinée et ce pays du golfe persique.

 

Dr. Lamah  s’adressera à l’assemblée générale le jeudi  27 septembre 2012, selon la mission guinéenne à l’Onu.

 

 

Alsény Ben Bangoura

Alloconakry.com