Les nationalistes hindous du Premier ministre Narendra Modi ont remporté une large majorité parlementaire avec 303 sièges aux élections législatives en Inde, selon les résultats définitifs publiés vendredi.

Le Bharatiya Janata Party (BJP) réalise le meilleur score de son histoire, pulvérisant son principal concurrent, le parti du Congrès. La formation de Rahul Gandhi n’aura que 52 députés pour les cinq prochaines années à la chambre basse du Parlement, la Lok Sabha. Agence

 

AlloAfricaNews