Pierre KununzizaL’Assemblée nationale burundaise a rejeté vendredi à une voix près un projet de révision constitutionnelle controversé, infligeant un camouflet au chef de l’Etat Pierre Nkurunziza.

 

Le “projet de révision de la Constitution est (…) rejeté”, a déclaré le président de la Chambre, Pie Ntavyohanyuma.

 

Le projet de réforme, engagé en catimini par le pouvoir burundais, risquait, selon la société civile et l’opposition, de saper le fragile équilibre ethnique du pays. Il devait aussi permettre au chef de l’Etat Pierre Kununziza (photo) de briguer un troisième mandat. Agence

 

AlloConakry