Le gouvernement libérien a confirmé mercredi que 29 personnes ont été tuées dans un incendie qui s’est déclaré dans la nuit de mardi à mercredi dans une école religieuse près de la capitale libérienne, Monrovia.

La plupart des victimes étaient des élèves d’une école islamique à Paynesville, une ville près de de Monrovia, a fait savoir Samuel Worzie, porte-parole du gouvernement.

Il a indiqué à Xinhua que l’un des enseignants à l’école a été retrouvé mort suite à l’accident. “L’incendie a fait des ravages, tuant 29 personnes”, a précisé M. Worzie.

Des dizaines d’élèves étaient tous endormis lorsque l’incendie a éclaté dans le bâtiment qui, attaché à une mosquée locale, avait été une auberge, a-t-il ajouté.

Le porte-parole de la police Moses Carter a indiqué à la presse que l’incendie aurait été causé par un problème électrique et que les enquêtes approfondies étaient en cours.

Le président libérien George Weah a également confirmé mercredi cet accident sur son compte Twitter, tout en exprimant ses condoléances aux “familles des enfants qui sont été tués la nuit dernière à Paynesville dans l’incendie qui a ravagé leur école”.

“C’est un moment éprouvant pour les familles des victimes et pour tout le Liberia”, a-t-il ajouté. APA

 

AlloAfricaNews