La Grande-Bretagne est inquiète d’un risque de conflit “par accident” dans le Golfe en raison du regain de tension entre les Etats-Unis et l’Iran, a averti lundi à Bruxelles le ministre des Affaires étrangères britannique Jeremy Hunt.

“Nous sommes très inquiets du risque qu’un conflit se produise par accident en raison de l’escalade des tensions. Nous allons partager ces préoccupations avec nos partenaires européens et avec Mike Pompeo”, a déclaré M. Hunt à son arrivée à Bruxelles pour une réunion des ministres des Affaires étrangères de l’UE à laquelle s’est invité le secrétaire d’Etat américain.

Par ailleurs, l’Iran a jugé lundi “alarmants” les “actes de sabotage” contre des navires au large des Emirats arabes unis et appelé à une enquête.

“Les incidents qui se sont produits en mer d’Oman sont alarmants et regrettables”, a dit le porte-parole des Affaire étrangères, Abbas Moussaoui, dans un communiqué en anglais. Il a appelé à une enquête et mis en garde contre “l’aventurisme d’acteurs étrangers” dans la région. Agence

 

AlloAfricaNews