L’ex-First Lady serait comme la reine française déchue, «dédaigneuse, vaincue et détachée», d’après son ancienne porte-parole, citée par Politico.

Le brûlot devrait faire l’effet d’une bombe outre-Atlantique. Dans son livre I’ll Take Your Questions Now : What I Saw in the Trump White House, Stephanie Grisham a couché sur papier ses souvenirs auprès de Melania Trump, dont elle était la porte-parole à la Maison-Blanche. D’après l’ex-proche collaboratrice de l’ancienne First Lady, le mannequin slovène aurait tous les traits d’une «Marie-Antoinette», ex-reine de France déchue. Selon les bonnes feuilles publiées par Politico ce lundi 13 septembre, l’épouse de Donald Trump serait «dédaigneuse, vaincue et détachée » (en anglais dans le texte: «dismissive, defeated, detached»).

Si l’on en croit les propos de Stephanie Grisham, Melania Trump n’en aurait pas eu grand-chose à faire de l’insurrection au Capitole, le 6 janvier dernier, après la défaite de son mari Donald Trump à sa propre réélection. «Veux-tu tweeter que les manifestations pacifiques sont le droit de chaque Américain, mais qu’il n’y a pas de place pour l’anarchie et la violence?» lui aurait demandé son ancienne directrice de la communication par SMS.

«Non», aurait laconiquement répliqué l’épouse de l’ex-président américain. La mère de Barron, le plus jeune enfant de Donald Trump, aurait alors été plus préoccupée par l’organisation d’un shooting photo que par les violents affrontements à Washington.

Les secrets de Donald Trump

Melania Trump aurait été convaincue par son mari que la victoire de Joe Biden était illégitime, voire truquée. D’après Stephanie Grisham, l’ancienne top-modèle de 51 ans a refusé de rencontrer Jill Biden, l’épouse du président démocrate Joe Biden, lors du traditionnel «thé d’inauguration» post-élection. Elle était persuadée que l’élection présidentielle avait été volée à son mari, rapporte Politico. En réaction à cet ouvrage potentiellement explosif, la principale intéressée s’est exprimée auprès du média américain.

«L’intention derrière ce livre est évidente. C’est une tentative de se racheter après une mauvaise performance en tant qu’attachée de presse, des relations personnelles ratées et un comportement non professionnel à la Maison-Blanche. Par le mensonge et la trahison, elle cherche à gagner en pertinence et en argent aux dépens de Mme Trump», a affirmé l’entourage de l’ex-première dame dans un communiqué.

La sortie de ce fameux livre est prévue le 5 octobre. Les révélations seraient pour le moins croustillantes, d’après Politico. Et les époux Trump, en proie aux rumeurs de divorce depuis des années, ne seront pas les seuls à voir leur linge sale déballé en public. Jared Kushner, le gendre de l’ex-président américain, ferait également les frais des révélations de Stephanie Grisham. «Stéphanie a des secrets sur Trump que même la première dame ne connaît pas. Des secrets qu’il ne veut pas qu’elle connaisse», a fait savoir une source auprès de Politico. AFP

 

AlloAfricaNews

LEAVE A REPLY

Votre commentaire :
Votre nom :