Frank James, un Afro-Américain de 62 ans, était suspecté d’être l’auteur des tirs dans le métro de New-York. Il a été arrêté ce mercredi soir, selon plusieurs médias américains.

L’homme soupçonné d’avoir tiré dans le métro new-yorkais à l’heure de pointe mardi matin, faisant 23 blessés, dont 10 par balles, a été arrêté mercredi, ont rapporté plusieurs médias américains citant des sources policières. Il sera poursuivi en vertu d’une loi qui prohibe les “attaques terroristes et autres violences contre (…) des transports en commun”, a annoncé un procureur fédéral. “Il comparaîtra devant un tribunal fédéral de Brooklyn et, en cas de condamnation, encourra une peine de prison à perpétuité”, a déclaré le procureur Breon Peace lors d’une conférence de presse.

Le suspect, qui avait semé le chaos la veille dans le métro, a été retrouvé à Manhattan, selon la chaîne de télévision NBC. “Nous allons continuer de resserrer le piège autour de lui et l’arrêter”, avait promis dans la matinée le maire démocrate de New York, Eric Adams, attendu au tournant sur le thème de la lutte contre la criminalité, lui qui en avait fait un thème de campagne pour être élu l’an dernier.

La police recherchait depuis plus de 24 heures Frank James, un Afro-Américain de 62 ans, accusé d’avoir tiré à de nombreuses reprises dans un train de la ligne N, au niveau de la station “36th street”, dans le sud de Brooklyn. Mercredi, les New-Yorkais avaient reçu sur leur téléphone un message “urgent” leur demandant de livrer tout élément utile aux enquêteurs. Une récompense de 50 000 dollars avait été mise sur la table. AFP

 

AlloAfricaNews