Le musicien guinéen N’Faly Kouyaté déclare que sa kora, fabriqué sur mesure, a été gravement endommagé par la compagnie britannique qui l’a obligé de la mettre en soute.

N’Fanly Kouyaté soutient que sa kora électrique, également connue sous le nom de harpe africaine, a été conçue pour pouvoir être emportée comme bagage à main et stockée dans des compartiments à bagages en cabine.

Il affirme que l’instrument ne peut plus servir et il veut que British Airways paie pour sa réparation ou son remplacement.

British Airways (BA) indique qu’elle enquête sur ce qui s’est passé. BBC

 

AlloAfricaNews